Marc BIGOT

Chères Concarnoises, chers Concarnois,

Natif de Concarneau, âgé de 62 ans et depuis peu retraité, j’ai toujours baigné dans les ambiances portuaires. Enfant, mon principal terrain de jeux était situé entre Le Roudouic et l’Ecole de Pêche. Mon premier job d’été, à la Criée (comme bon nombre de Concarnois !) m’a certainement donné l’envie de travailler dans la filière pêche. Bien que titulaire d’un diplôme de collaborateur d’architecte, j’ai très rapidement rejoint le Comité des Pêches Maritimes de Concarneau, et plus tard la structure finistérienne où j’étais en contact permanent avec l’ensemble des acteurs maritimes, et cela durant près de quarante années !

Parallèlement, j’ai consacré une partie de mon temps libre à la vie associative : Salon du Livre Maritime à une époque, Musée de la Pêche durant plusieurs années, mais également bénévole au Comité de Jumelage. Aujourd’hui, marié et père de deux garçons de 21 et 24 ans, je demeure dans le secteur de Kerneac’h.

Je suis extrêmement reconnaissant à André FIDELIN, Maire de Concarneau et Président de Concarneau Cornouaille Agglomération, de m’avoir fait confiance et proposé de rejoindre son équipe municipale en 2014, afin de me confier les dossiers d’urbanisme. Depuis près de six années, au service des Concarnois, des artisans et commerçants, des petites et grandes entreprises, des bailleurs sociaux et porteurs de projets, des conseils de quartiers, des institutions, j’ai pu mesurer quotidiennement la nécessité d’un service public de qualité ainsi que d’un cadre de vie préservé et agréable pour tous !

Concarneau est une ville littorale dynamique qui dispose de nombreux attraits, touristiques, économiques, d’un tissu associatif développé qui s’investit dans de nombreux évènements de la cité.

En me présentant aujourd’hui devant vous, en tant que candidat aux élections municipales de 2020, je souhaite avec vous, construire le Concarneau de demain, via l’écoute, la concertation, dans le cadre d’un développement durable transversal à toutes nos actions : l’agenda 21, la révision générale du Plan Local d’Urbanisme (PLU), la mise en Valeur de l’Architecture et de notre Patrimoine (AVAP), la refonte de notre règlement local de publicité (RLP), l’élaboration de l’Atlas de la Biodiversité Communale (ABC), la préservation et la protection de notre littoral ainsi que des zones boisées et agricoles de la commune.

En termes d’équipements publics prioritaires, je souhaite bien sûr poursuivre les travaux de rénovation dans les écoles car il est nécessaire que nos enfants étudient dans de bonnes conditions et que les enseignants puissent exercer leur profession dans des locaux adaptés.

En tant que 3ème ville du Finistère et parce que la Culture doit être accessible à tous, nous souhaitions une Médiathèque à la hauteur du territoire. Ce projet sera validé dès le début de ce mandat, aux côtés de mes collègues élus de Concarneau Cornouaille Agglomération. Située aux abords de la Place de l’Hôtel de Ville, la médiathèque métamorphosera le quartier car ce lieu permettra de disposer d’un nouvel espace de savoirs, de culture, d’échanges intergénérationnels. Ses extérieurs arborés et ouverts vers la mer deviendront un nouvel espace de promenade pour tous. La Communauté d’Agglomération est un partenaire incontournable pour l’avenir et c’est ensemble, avec toutes les communes membres, que nous maintiendrons le territoire attractif de demain.

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) installé dans des locaux obsolètes et exigus non-adaptés au public et aux agents qui y travaillent, sera reconstruit proche du centre-ville. Ce nouvel équipement sera plus accessible aux Concarnois qui ont le plus besoin de ses services. Il bénéficiera des normes actuelles à destination des personnes à mobilité réduite.

Nous travaillerons à la création de parkings de délestage paysagers. Ils permettront de supprimer les embouteillages et les difficultés à stationner en été. Nous faciliterons aussi les modes de déplacements doux en créant des voies vertes inter-quartiers permettant ainsi, de relier le centre-ville en toute sécurité. Des aires végétalisées pour l’accueil des camping-cars seront aussi construites.

D’autres équipements structurants nécessaires à Concarneau seront bien entendu initiés, tels l’École de musique qui doit être installée dans de nouveaux locaux, l’ancienne longère de Lanriec qui devra être rénovée pour y installer la mairie-annexe et celle de Beuzec qui sera elle aussi réhabilitée. J’aurai une attention toute particulière pour redynamiser Lanriec et Beuzec en facilitant l’installation de nouveaux commerces de proximité et en confortant la convivialité de ces quartiers.

En termes d’équipements structurants, je pense aussi au dernier bâtiment de la Ferme du Moros qui nécessitera une rénovation afin de répondre aux besoins légitimes des associations. Le sport ne sera pas en reste, de nombreux clubs participent au rayonnement de Concarneau, ils doivent pouvoir disposer de structures adaptées, c’est ce à quoi nous nous attacherons sur ce prochain mandat.

Le Centre des Arts & de la Culture fera l’objet d’une réflexion quant à son avenir ; vieillissant, il est temps désormais de définir précisément les attentes de la population. La jeunesse ne sera pas oubliée : actrice du Concarneau de demain, elle bénéficiera prochainement d’une aire de glisse. Autant de dossiers structurants de proximité qui seront inscrits sur notre Plan Pluri-Annuel d’Investissements 2020-2026 (PPI), pour un service public de qualité au service de l’ensemble des Concarnois.

Ces six années m’auront également permis de développer des méthodes de travail avec l’ensemble de mes collègues élus, comme avec les agents des différents services municipaux, dans un esprit d’équipe et d’ambitions partagées ; une démarche que je souhaite poursuivre activement à leurs côtés.

Enfin, amateur de marche, j’affectionne tout particulièrement les chemins côtiers. Au rythme de mes randonnées qui vont de Stang Bihan au Minaouët, j’ai pu découvrir les nombreux atouts dont dispose Concarneau : un site naturel exceptionnel, un patrimoine historique et architectural autour duquel une diversité d’activités économiques et maritimes cohabitent : filière pêche, construction et réparation navale, nautisme, plaisance, formation, recherche scientifique, commerce, artisanat, tourisme…, sans oublier la diversité du monde rural et agricole local, une filière trop souvent méconnue.

Ces atouts, il convient de les valoriser encore davantage, afin de conforter et développer le tissu économique existant, d’accompagner la mutation de certains secteurs, d’initier l’émergence de nouvelles activités avec pour objectif la création d’emplois pérennes, dans une ville où il fait bon vivre.

Fidèle à ma ville, aux Concarnoises et aux Concarnois, à mes convictions, à mes engagements ; Mon Parti c’est Concarneau !


Rejoignez-nous dans cette aventure !